DECISION OBTENUE : RAPPEL HEURES SUPPLEMENTAIRES, TRAVAIL DISSIMULE, LICENCIEMENT SANS CAUSE RELLE ET SERIEUSE

Classé dans : ACTUALITÉS | 0

Par Jugement du 7 décembre 2017, le Conseil de Prud’hommes de Paris a constaté qu’un chargé de boutique réalisait un nombre important d’heures supplémentaires non rémunérées.

Outre leur règlement, l’employeur dont l’intention d’échapper au payement était surlignée, a également été condamné au payement de dommages et intérêts pour travail dissimulé.

Enfin, l’absence reprochée au demandeur ne pouvant légitimer la rupture des relations contractuelles, le Conseil de Prud’hommes a jugé sans cause réelle et sérieuse le licenciement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *